« Saint-Quentin doit être un exemple »

Moins de deux mois après l’arrivée de ses nouveaux locataires, le projet de rénovation urbaine de Saint-Quentin est inauguré sous l’œil attentif de Muriel Malfar, présidente de la commission Habitat, Urbanisme et Aménagement de la province Sud.


Muriel Malfar, présidente de la commission provinciale Habitat, urbanisme et aménagement, a participé ce vendredi 24 juillet à l’inauguration de la résidence Cœur Historique de Saint-Quentin, à Nouméa. Cinq ans après la destruction de certaines tours, le projet de rénovation urbaine de Saint-Quentin par la SIC se traduit aussi et surtout par la naissance de 84 logements et 550 m2 de locaux d’activité, regroupé sous le nom de résidence « Cœur historique ». À ce jour, 55 % des logements sont occupés par des familles qui bénéficient d’un logement social permettant aux personnes de demander une allocation à la commune.

Sur cette opération de réhabilitation, la province Sud a investi 180 millions de francs, dans le cadre des contrats de développement avec l’État, soit 15 % du montant total des travaux. « La présidente de la province Sud tient absolument à accompagner les bailleurs sur ces projets de rénovation. Vous pouvez en avoir la certitude » explique Muriel Malfar, avant d’ajouter : « Saint-Quentin doit être un exemple. J’espère que les trois autres bailleurs vont aller dans ce sens au niveau de la rénovation. Nos logements sont vieux, il est important que nos locataires vivent dans de bonnes conditions. »

Toujours à Saint-Quentin, le projet de rénovation urbaine La Roche Grise et ses 62 logements à Nouméa inaugurés en mai dernier, ont été en partie réalisés grâce à une subvention de la province Sud qui s’élève à 285 millions de francs. Ce même projet, décliné au Mont-Dore sous le même nom, a vu la naissance de 110 logements pour une subvention provinciale de 47 millions de francs. Soit, une participation provinciale totale estimée à 512 millions de francs.