La saison des baleines officiellement lancée !

Chaque année, les professionnels du tourisme nautique amènent plus de 7 000 personnes admirer les baleines. La province Sud encadre réglementairement la pratique, soutient et forme les professionnels à qui Françoise Suve, élue en charge de l’Environnement, a remis ce mercredi 24 juin leurs attestations.


La nouvelle saison d’observation des baleines en province Sud est officiellement lancée. Mercredi 24 juin, l’élue provinciale et membre de la commission de l’Environnement, Françoise Suve, a remis les pavillons et attestations de formation à une trentaine de professionnels réunis toute la matinée au centre administratif de la province Sud.

Sous l’œil attentif des gardes nature provinciaux, Françoise Suve a tenu à remercier l’ensemble des professionnels qui concourent à « cette activité qui existe depuis 10 ans, et qui fait que, plus que jamais, nous nous dirigeons vers une responsabilisation de l’humanité et du vivant, c’est bien de cela dont il s’agit. »

L’élue provinciale a également souligné « la qualité des échanges constructifs développés lors de cette matinée », a mis une nouvelle fois en lumière « la conservation de la relation de confiance tissée ces 10 dernières années entre les différents acteurs de l’observation des baleines, (scientifiques, associations, opérateurs, prestataire de vigie, gardes nature provinciaux) » et a confirmé « la poursuite de l’accompagnement qu’offre la province ». A savoir, la présence des gardes nature durant toute la saison, le déploiement d’une campagne de communication, la dispense de formation, ainsi que l’attribution de titre de formation nominatif et d’un pavillon dédié aux professionnels formés.

Cette rencontre avait aussi pour objectif de fêter l’arrivée des baleines dans nos eaux, de rappeler les bons comportements à tenir en matière d’observation, et de terminer les derniers préparatifs permettant la bonne coordination sur le terrain entre les différents acteurs.

> Baleines: les observer avec respect pour limiter notre impact sur cette espèce vulnérable et protégée <