La province Sud inaugure ses panneaux photovoltaïques !

Ce vendredi 29 mai, Sonia Backes, la présidente de l’assemblée de la province Sud, et Philippe Blaise, premier vice-président, ont inauguré les panneaux photovoltaïques de l’Hôtel de la province Sud (HPS) et du Centre Administratif de la province Sud (CAPS). C’était également l’occasion de réaffirmer les volontés et objectifs provinciaux de réduire la consommation énergétique des bâtiments de l’institution.


« C’est l’un des objectifs que nous nous sommes fixés en début de mandature : équiper les bâtiments provinciaux en panneaux photovoltaïques », entame Sonia Backes. Objectif réussi, dont l’aboutissement permet à l’administration provinciale d’aller encore plus loin dans sa volonté affirmée de réduction significative des dépenses électriques. Avec 102 panneaux solaires installés sur le toit de l’HPS et 403 sur celui du CAPS, cela permettra une autoconsommation (à savoir, une énergie consommée en temps réel et sans stockage) de 90% pour le premier et 80% pour le second bâtiment. Lorsque la production d’énergie solaire est excédentaire ou non utilisée en instantané (par exemple, en fin de journée ou le week-end), le surplus est revendu et redistribué dans le réseau public. En tout, ce sont 6 millions de francs investis pour l’HPS et 16,8 millions pour le CAPS, avec un retour sur investissement brut compris entre 6 et 8 ans.

Réduire l’impact environnemental

Pour Philippe Blaise, « l’intérêt est d’évoluer vers plus d’énergie renouvelable et moins de thermique ». En effet l’enjeu provincial de réduction de la consommation énergétique s’inscrit dans le cadre du Schéma de Transition de l’Énergie de la province Sud (STEPS). C’est en ce sens que la nouvelle mandature a prévu, jusqu’en 2021, d’équiper une grande partie de ses bâtiments trop énergivores en panneaux photovoltaïques. Le but est d’installer, à terme, 3 MWc (Méga Watt crête) de production photovoltaïque, ce qui correspond à 1000 foyers calédoniens. « Le solaire est parfaitement adapté à la consommation d’une administration et des bâtiments que nous souhaitons équiper car ils fonctionnent de jour, contrairement à des établissements qui fonctionnent 24h/24 et qui sont obligatoirement tributaires du thermique ».

Les établissements concernés sont prioritairement les écoles, les collèges, les dispensaires ainsi que les centres administratifs. Denis Pham, responsable du bureau des constructions au sein de la Direction de l’Aménagement, de l’Équipement et des Moyens (DAEM) précise qu’il ne s’agit pas de se superposer à l’énergie fossile, mais plutôt d’en être complémentaire : « les panneaux solaires permettront de couvrir 20 à 25% des besoins de l’HPS, et 40% de ceux du CAPS, le reste est tiré par le réseau » précise-t-il.

De nombreuses installations prévues

Au cours de l’année 2020, la province Sud a prévu d’équiper en panneaux photovoltaïques de nombreux établissements : « Nous allons équiper la Direction de l’Éducation, le Château Hagen, ainsi que le collège et l’internat de La Foa » spécifie Philippe Blaise. 17 autres sites seront également équipés, ce qui permettra d’atteindre les 2MWc de puissance cumulée pour la fin de l’année 2020. Enfin, cette nouvelle manière de produire et consommer l’énergie permet à l’administration provinciale de faire évoluer sa flotte de véhicules.

Une grande avancée pour la Présidente : « nous pouvons désormais avoir des voitures électriques qui ne consomment vraiment pas d’énergie fossile, car jusqu’à maintenant, les véhicules électriques sont rechargés sur des bornes qui, elles-mêmes, étaient alimentées par des énergies fossiles, donc cela n’avait pas de sens ! ».