Destination : le Parc Provincial de la Rivière Bleue

Après une année 2019 record de la fréquentation et un passage à vide lié à la crise du Covid-19, les prestataires et les agents du Parc Provincial de la Rivière Bleue doivent tout mettre en œuvre pour attirer à nouveau les visiteurs. Une délégation d’élus provinciaux est allée à leur rencontre en ce sens pour évaluer leurs besoins.


« Cela nous fait beaucoup de bien de vous voir, de l’intérêt que vous nous portez », confie d’emblée aux élus François Trahn de Caledonia Tours, l’un des prestataires du Parc Provincial de la Rivière Bleue (PPRB). Des élus emmenés par le premier vice-président Philippe Blaise, et qui ont, ce mercredi 27 mai, pu rencontrer tous les prestataires touristiques du parc, de manière à savoir comment ils se remettent de la crise sanitaire et quels sont leurs besoins pour relancer la fréquentation touristique.

Car si les prestataires ont pu surmonter l’absence de touristes pendant la crise sanitaire grâce à l’aide provinciale de trésorerie, il faut désormais retrouver un nombre d’entrées suffisant. Rappelons que le PPRB a battu son record de nombre d’entrées l’an dernier, avec 38 000 visiteurs.

Valoriser

Alors, si l’absence de touristes internationaux se fait aujourd’hui sentir, comment faire pour valoriser les différents atouts qu’offre ce joyau de biodiversité ? Quels sont les besoins de ces prestataires tous orientés vers l’éco-tourisme ? Des questions abordées par les élus provinciaux avec les professionnels du tourisme et le directeur du parc Joseph Manauté, qui a, avec toute son équipe, accueilli tous les élus.

Les élus de la province Sud ont ainsi pu prendre la mesure du travail à accomplir et envisager des pistes de réflexion pour attirer les visiteurs. « Le Parc provincial de la Rivière Bleue est un site de premier ordre et de notoriété internationale. Il fait partie des 10 attractions les plus prisées par Trip Advisor pour la Nouvelle-Calédonie, explique Philippe Blaise, Il est connu de par le monde pour ses espèces d’oiseaux endémiques, par sa success story sur le sauvetage des cagous, par son jardin botanique (voir encadré) et bien évidemment par ses randonnées de qualité. » Pour le 1er vice-président de la province Sud et en attendant la réouverture des frontières, « il faut plus que jamais mettre en avant les prestations qu’offre ce joyau de la nature qui reste encore méconnu par beaucoup trop de Calédoniens. »

Améliorer

Le 1er vice-président de la province Sud a profité de cette visite pour souligner aux agents provinciaux présents que « le parc est très bien entretenu » et qu’il y a « une véritable entente entre l’équipe qui gère le site et les professionnels qui assurent des activités touristiques ». Pour Philippe Blaise, il faut continuer à améliorer l’équipement du Parc Provincial de la Rivière Bleue pour accueillir les touristes « avec le plus grand confort possible. »

L’arboretum, ou jardin botanique, du Parc Provincial de la Rivière Bleue constitue à ce jour la plus grande collection d’araucaria au monde. Elle comprend 10 des 13 espèces d’araucaria de Nouvelle-Calédonie et 3 des 5 espèces étrangères.



Les prestataires du PPRB 

  • Loisirs Concept: hébergement en cabadienne et tentes suspendues. Projets : Parc tyrolienne et restauration. Gérant : Alan Waternaux. Contact : 83 90 13.
  • Sud Loisirs NC: Location de kayak, activités pleine lune, VTT, VTC. Gérant : Jean-Christophe Damond. Contact : 77 81 43.
  • Aventure Pulsion Kayak: Location de kayak, activités pleine lune, VTT, VTC. Gérant : Cyril Anglerot. Projet : offre « all inclusive ». Contact : 78 94 46.
  • Caledonia Birds: Observation d’oiseaux. Gérante : Isabelle Jollit. Projet : ballade ornitho/botanique. Contact : 78 78 49.
  • ToutAzimut: Excursions, randonnées. Projet : assistance logistique. Gérante : Axelle Battie. Contact : 91 51 65.
  • Lucie Randonnées: randonnées hors des sentiers battus. Gérante : Lucie Bocahut. Contact : 81 71 34.
  • Caledonia Tours: Transports touristiques. Gérant : François Tran. Contact : 76 16 80.