Vos idées de projets enfin prises en compte !

Pour la première fois dans l’histoire de l’institution, la province Sud lance un « Budget participatif » afin que les Calédoniens proposent et choisissent eux-mêmes quels sont les projets qu’ils veulent voir aboutir. Un dispositif inédit, présenté par la présidente de la province Sud et son secrétaire général.


Sonia Backes, pourquoi mettre en place un « Budget participatif », équivalent à 5 % du budget d’investissement de la province Sud ? Quelle en est la philosophie ?

« Ce budget participatif était un engagement de campagne. D’habitude, nous écoutons les habitants de la province Sud sur une décision que nous avons déjà prise. Là, l’idée, c’est que ce soient les habitants de la province Sud eux-mêmes qui proposent leurs idées et qu’ensuite ces idées puissent être mises en œuvre. Voilà l’occasion de dire, nous avons une idée, nous voulons qu’elle voit le jour.

Quels sont les secteurs concernés ?

Il s’agit de proposer des projets relatifs aux compétences de la province Sud. Cela peut être l’Environnement, la Santé, le Cadre de vie, le Numérique, la Jeunesse, etc. Je crois surtout qu’il faut que les Calédoniens ne se censurent pas eux-mêmes. Ils ont une idée, ils la proposent, et puis derrière, nous allons en discuter avec eux pour voir comment ce projet est réalisable ou pas.

Quelles sont vos attentes pour cette première édition du budget participatif ?

J’espère être surprise ! J’espère que nous aurons des projets auxquels on ne s’attend pas du tout, des idées que l’on n’aurait pas eues nous-mêmes. Vraiment, ce que nous attendons, c’est que les Calédoniens soient créatifs et qu’ils disent ce qui est susceptible de changer leur quotidien. J’espère vraiment être surprise, vraiment ! »

 

 



Sensibiliser les plus jeunes à ce qu’est un budget

« En complément du budget participatif, deux autres actions ont été prévues, explique le secrétaire général Nicolas Pannier. Sensibiliser les délégués de classe de 3e à ce qu’est un budget, d’où vient l’argent, quelles en sont les marges de manœuvre. Puis une rencontre va être faite, par commune, pour présenter le compte administratif chaque année ».



> Pour tout savoir sur le Budget participatif, cliquez sur le lien suivant <