Selon la CCI, la province Sud a « sauvé des entreprises »

Sonia Backes, la présidente de la province Sud, entourée d’une délégation d’élus provinciaux, est allée à la rencontre d’entrepreneurs regroupés en formation à la CCI ce jeudi 14 mai. Sans détour, le président de la chambre consulaire a largement souligné le travail accompli par la province Sud pour sauver « ses » entreprises.


Faire en sorte de ne pas briser le flot de liquidités dans le pays, et conserver le maximum d’emplois. C’est dans cet état d’esprit qu’une délégation d’élus provinciaux, emmenée par la présidente Sonia Backes et son premier vice-président Philippe Blaise, s’est rendue dans les locaux de la CCI, à la rencontre des entrepreneurs jeudi 14 mai au matin.

Naïa Wateou, Brieuc Frogier, Julien Tran Ap et le directeur de la DEFE (Direction de l’économie, de la formation et de l’emploi de la province Sud) Raphaël Larvor,  ont aussi été reçus par le président de la CCI David Guyenne.

« A la CCI, nous ne pouvons que vous dire merci, merci au nom des entreprises. Aujourd’hui nous sommes honorés de vous recevoir, avec la commissaire déléguée de la République pour la province Sud Florence Ghilbert-Bezard , représentante de l’État. Votre travail a permis de soulager et de sauver un grand nombre de petites entreprises. Les aides de la province sud ont été les premières à tomber, surtout dans l’artisanat, alors merci encore. »

« Nous avons travaillé de concert avec le Gouvernement de Nouvelle-Calédonie et l’État, répond d’emblée la présidente Sonia Backes. Au niveau de la province Sud, nous estimons à 1,06 milliard de francs le montant des aides consacrées aux entreprises, auquel il convient de rajouter 100 millions d’aides aux entreprises fortement impactées (agences de voyages, etc.), et deux fois 91 millions de tickets d’entrée pour les mois de mars et avril au fonds de solidarité nationale, cela nous fait un montant de près de 1, 3 milliards de francs. Avant de rajouter : Plus de 4500 dossiers ont été déposés auprès de nos services, 3500 ont été traités à ce jour. Et par ailleurs, les aides de l’État sont arrivées elles aussi très rapidement, l’État que je remercie pour son efficacité ».

La visite de la délégation provinciale s’est poursuivie par une rencontre directe avec des entrepreneurs d’horizon divers, venus se renseigner à la CCI pour connaître leur droit aux aides provinciales et étatiques. Gérant de nakamal, thérapeute, peintre, opérateur d’événements ont pu prendre la parole devant les élus pour faire part de leurs envies.

Enfin, une rencontre avec des représentants « inquiets » du monde de la restauration s’est déroulée dans une ambiance cordiale. Ces derniers n’ont pas manqué de remercier les élus de la province Sud : « Un véritable bonheur d’être entendu et écouté »