La province Sud aide financièrement ses ressortissants bloqués à l’extérieur

Dès le lendemain de l’annonce de la suspension des liaisons aériennes en raison du risque de propagation du COVID-19, la province Sud a mis en place une aide financière d’urgence pour permette à ses ressortissants bloqués par cette mesure, de pallier aux dépenses de première nécessité.  la Cellule d’aide financière exceptionnelle aux ressortissants de la province Sud s’organise pour répondre aux demandes de rapatriement, en collaboration avec le gouvernement, et également apporter une aide financière aux personnes ayant besoin d’assistance. 


La réaction ne s’est pas fait attendre, le samedi 21 mars, un dispositif d’aide financière d’urgence est enclenché. Il fallait songer en premier lieu à la répercussion d’une telle décision sur le sort des Calédoniens bloqués hors du territoire, en raison de la suspension des vols. Très vite, un formulaire été mis en ligne pour permettre aux ressortissants calédoniens de se faire connaître. La liste de ces personnes a été transmise au gouvernement chargé de l’opération de rapatriement des Calédoniens.

Parallèlement, selon la situation, une aide financière exceptionnelle est accordée. Il s’agit d’un dispositif d’urgence destiné à apporter une aide de première nécessité. Une somme forfaitaire de 50 000 F est attribuée pour une personne seule, 75 000 F pour deux personnes, puis c’est dégressif en fonction du nombre de personnes. L’idée est d’améliorer leur condition de vie étant donné qu’elles sont bloquées. Cette aide vient en complément au dispositif du gouvernement qui lui est basé sur le nombre de jours bloqués.

Une aide financière exceptionnelle mais aussi sociale qui requiert de la compétence provinciale. Mais attention, cette aide financière exceptionnelle est accordée seulement aux ressortissants de la province Sud et pas à n’importe quelle condition.

 

Traitement des demandes au cas par cas

 

Les demandes enregistrées sur le formulaire en ligne de la province sud sont instruites essentiellement sur la base des déclarations des personnes. Au début, pour pouvoir apporter une aide rapide, seul le RIB était demandé aux personnes. Puis compte tenu du nombre de demandeurs, des documents complémentaires ont été exigés : relevé bancaire et avis d’imposition pour justifier de la situation d’urgence financière. Les personnes qui n’ont pas fourni ces documents le feront a postériori car la Province tient à rester impartiale.

Parmi les documents justificatifs, figure le billet d’avion, puisque le dispositif concerne que les personnes impactées par la suspension des vols. Ne sont pas éligibles à cette aide, les étudiants bloqués en France, ni les personnes disposant d’un visa Working Holiday et ne justifiant pas de billet d’avion pour rentrer en Nouvelle-Calédonie à cette période.

La priorité est donnée aux personnes isolées voyageant seules et celles avec un enfant. L’âge, mais aussi la situation du voyageur en transit importent également.

Toutes ne sollicitent pas une aide financière, mais remplissent le formulaire pour être recensées. Actuellement, la province Sud comptabilise 1255 personnes via le formulaire en ligne, sur ce nombre 713 ont sollicité une aide financière et 457 ont obtenu une aide pour un montant total de 16 millions de francs. 250 personnes sont déjà rentrées sur le territoire, reste les 1005 autres.

Pour l’heure, l’arrêt de ce dispositif n’est pas défini car il s’agit de maintenir un accompagnement pour les ressortissants calédoniens. Cependant, la Cellule d’aide financière exceptionnelle aux ressortissants de la province Sud instruit moins de dossiers, car il y a de moins en moins de demande d’aide d’urgence, mais elle sera quand même maintenue « pour qu’il y ait un interlocuteur ». 

 

> Formulaire de demande d’aide provinciale <