« Nous pouvons compter sur le sens du service public  de nos agents »

AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE. La province Sud assure la continuité de toutes ses missions sans exception durant la période de confinement. Qu’en est-il pour une structure telle que la direction de l’Aménagement, de l’Équipement et des Moyens (DAEM), dont l’activité s’opère principalement sur le terrain ? Réponse avec Bertille Jouan-Ligne sa directrice.


La toute jeune direction de l’Aménagement, de l’Équipement et des Moyens, créée fin 2019, est le fruit de la fusion entre deux anciennes directions : Équipement et  Foncier/Aménagement. Cette nouvelle entité n’a que quelques mois d’existence, mais doit déjà faire face un défi qui résulte de l’épidémie Covid 19 : continuer ses missions en période de confinement.

Nous l’avons déjà annoncé, toutes les directions provinciales recevant le public sont fermées à l’accueil physique. En interne, comme ses consœurs, la DAEM reste joignable par téléphone via le standard et par mail pour les services. « Nous continuons à assurer toutes nos missions, et nous avons pu compter sur le sens du service public de nos agents qui répondent présent au bureau comme en télétravail », soutient Bertille Jouan-Ligne, directrice de la DAEM.

Visioconférence en télétravail

Mais tout ne peut pas se faire par le télétravail

Plus d’un tiers de l’effectif de la direction est en télétravail. Malgré cela, tout ne peut pas se faire par le télétravail. « Nous maintenons des référents au bureau qui ont notamment pour mission d’accompagner ceux qui sont en télétravail, pour les impressions, la mise à la signature, les prises des appels téléphoniques, etc. »

Cependant, la DAEM reste une direction de terrain rappelle Bertille Jouan-Ligne : « Le télétravail n’est pas possible pour tous, notamment pour les agents de régie pour lesquels une solution a été trouvée au cas par cas. »

Ainsi, sur le terrain, les agents de la DAEM assurent les patrouilles routières pour surveiller l’état du réseau, le suivi des chantiers des entreprises qui continuent de travailler, les levés topographiques, le fauchage des plateformes aéronautiques. « Les agents de navigation aérienne et les pompiers d’aérodrome sont également présents lors de vols vers l’Ile des Pins, notamment pour le transport de fret », ajoute-t-elle.

Au sujet des travaux routiers en cours, Bertille précise : « Nous n’avions pas beaucoup de chantiers en cours. Cependant, l’un des chantiers les plus importants, celui de l’aménagement de la rue de Béchade, se poursuit. » 

En revanche, les chantiers dont les dates de démarrage étaient prévues début avril et début mai sont reportés.



La DAEM regroupe deux anciennes directions

L’organisation provinciale a été restructurée afin d’adapter ses actions à ses capacités financières et à ses moyens humains. Dans cette optique, la Direction de l’Aménagement, de l’Équipement et des Moyens (DAEM) est née de la fusion entre la direction de l’Équipement avec la direction du Foncier et de l’Aménagement. Cette nouvelle entité administrative reprend toutes les missions de ces deux directions :

– Équipement : gestion et développement des 270 km de routes, de 196 ouvrages d’art du réseau routier provincial et de 8 ouvrages maritimes. Et pour cela, l’Équipement assure la maîtrise d’œuvre des chantiers de construction ou de la rénovation d’infrastructures, ainsi que l’entretien courant du patrimoine. Elle s’occupe également, pour le compte de la Nouvelle-Calédonie, de l’entretien du réseau routier territorial en province Sud (RT1 – RT3).

Aménagement et Foncier : gestion de la création de données géographiques de référence, de la documentation foncière, contrôle et optimisation du patrimoine mobilier de la province Sud, ainsi que la gestion des domaines public et privé, bâti et non bâti de la Province, notamment le domaine public maritime. Gestion de la réglementation en matière d’urbanisme, gestion des achats centralisés de la Province (véhicule, mobilier), des locations du centre culturel Ko We Kara, des trois aérodromes provinciaux, de l’hélistation du Méridien et des hélisurfaces, ainsi que de l’hélicoptère provincial.