C’est la rentrée !

Après deux mois de vacances, les élèves ont repris le chemin de l’école ce lundi 17 février 2020. A cette occasion, Sonia Backes, la présidente de la province Sud, Gil Brial, deuxième vice-président notamment en charge de l’enseignement, Marie-Jo Barbier, présidente de la commission de l’enseignement, et Romain Capron, directeur de l’Education de la province Sud, ont tenu à faire le déplacement dans les écoles primaires Jacques Clavel et Louis-Henri-Galinié, à Robinson dans la commune du Mont-Dore, ainsi que la nouvelle école primaire de Dumbéa-sur-mer, conjointement avec les membres du gouvernement, du vice-rectorat et des représentants des communes, afin de souhaiter une bonne rentrée aux écoliers.


Favoriser la qualité de vie à l’école

L’objectif de cette visite conjointe avec Isabelle Champmoreau, membre du gouvernement en charge de l’enseignement, et Erick Roser, le vice-recteur de la Nouvelle-Calédonie était autant de pouvoir rencontrer les enfants et leurs professeurs que de s’assurer de la qualité de leurs conditions de travail.

En effet, l’une des priorités de la province Sud est de soutenir et encourager l’investissement des personnels éducatifs, ce qui favorisera naturellement l’apprentissage et la réussite des élèves. Ainsi, l’obtention des meilleurs résultats passe nécessairement par le bien-être des communautés éducatives.

À l’école Jacques Clavel à Robinson, dans la commune du Mont-Dore, Sonia Backes rappelle qu’une convention a été effectuée avec les différentes mairies de la province Sud, afin d’installer des panneaux photovoltaïques sur de nombreuses écoles, ce qui permettra notamment à ces dernières de pouvoir s’équiper de systèmes de climatisations. Les remerciements de parents, écoliers et professeurs à la suite de cette déclaration témoignent de l’importance d’un mieux-vivre à l’école. De bonnes conditions de travail vont également de pair avec un fort dispositif de sécurité pour le personnel et les élèves, ce sur quoi la province Sud œuvre avec la plus grande fermeté.

Consolider les écoles bilingues français-anglais

À l’école Louis-Henri-Galinié, les différents représentants ont été accueillis par les enfants d’une classe de CM2 en anglais : « Hello, how are you ? I am fine, and you ? ». En effet, promouvoir la réussite scolaire, c’est aussi permettre aux enfants calédoniens d’avoir de solides bases en anglais, dans l’espoir qu’ils soient parfaitement bilingues une fois au lycée. L’anglais étant incontestablement la langue permettant notre ouverture sur le monde, il apparaît primordial qu’elle soit pratiquée dès l’enfance. À terme, ce sont 9 écoles qui dispenseront d’un enseignement bilingue en province Sud, dont font déjà partie l’école Louis-Henri-Galinié ainsi que la petite dernière récemment créée de Dumbéa-sur-mer, la 101e école de l’ensemble de la province.

Construire l’école de demain : l’école 2.0

Les différentes salles de classe visitées étaient pour la majorité d’entre-elles équipées de tableaux blancs interactifs. Pour Sonia Backes, ce dispositif est « plus attractif, car nos enfants sont par ailleurs de plus en plus connectés », mais également beaucoup plus confortable pour les professeurs du fait d’une utilisation rendue plus simple et rapide. En plus des tableaux interactifs, la province Sud souhaite également mettre à disposition un cartable numérique pour les collégiens afin d’en alléger le poids, et dématérialiser les dispositifs de formalités administratives pour les rendre plus efficients et accessibles.

Valoriser la réussite scolaire

L’ensemble des dispositifs mis en place par la province Sud, qui sont, dans certains cas, en étroite collaboration avec les différentes communes, le gouvernement, ou le vice-rectorat, mais également par le biais de partenariats avec l’étranger (comme dans le cadre du partenariat effectué avec l’Australie pour la formation des professeurs en anglais), ont pour objectif principal de mettre en exergue la réussite scolaire et sociale. Jeudi 13 février a été adoptée à l’assemblée de province Sud, la nouvelle politique éducative provinciale 2020-2024, qui se donne pour objectif de promouvoir l’excellence afin de former les futures élites. Pour cela, le soutien financier dans le domaine de l’éducation a été largement amplifié pour cette nouvelle année 2020. Sécurisation, numérisation, bilinguisme, … autant de procédés ayant pour mot d’ordre de placer la réussite de l’élève, son confort ainsi que celui de ses enseignants au cœur de cette nouvelle stratégie politique et éducative provinciale.

Plus de renseignements sur la nouvelle politique provinciale 2020-2024