La province Sud encourage les entrepreneurs de demain

Naïa Wateou, présidente de la commission du développement économique de la province Sud, et Christopher Gygès, membre du Gouvernement en charge de la relance économique, ont rencontré ce matin au CAPS les 42 nouveaux élèves de l’école de commerce EGC, via une demi-journée dédiée à la connaissance des grands enjeux économiques de la Nouvelle-Calédonie.


Faut-il innover pour entreprendre ? Quel potentiel pour la croissance bleue en Nouvelle-Calédonie ? L’économie verte, un levier pour le territoire ? Dans le cadre de la semaine d’intégration des 42 nouveaux élèves de l’école de commerce EGC, le Centre administratif de la province Sud était le théâtre mercredi matin d’échanges vifs, nourris par des intervenants qualifiés sur différents thèmes triés sur le volet.

À la manœuvre, Naïa Wateou, présidente de la commission du développement économique de la province Sud, et Christopher Gygès, membre du gouvernement en charge de la relance économique, tous deux secondés par des chefs d’entreprise et autres dirigeants de clusters. « Dans le passé, l’opportunité nickel a été mise en avant, précise Naïa Wateou. Aujourd’hui, on constate qu’il y a d’autres opportunités, notamment en matière de croissance bleue. Aujourd’hui au niveau de la province Sud, nous souhaitons mettre en avant ces opportunités, les développer, mais aussi protéger l’environnement. » Avant de rajouter : « Tout l’intérêt que nous avons à partager à des échanges comme aujourd’hui, avec les clusters, avec ces grappes d’entreprises qui viennent créer et développer de l’emploi, on parle de plus de 3 000 emplois pour l’économie bleue ici, c’est quelque chose dont on ne peut pas se passer, et vous en êtes les principaux acteurs par le biais de la formation que vous êtes en train de mener ».

De son côté, Christopher Gygès a dressé un message particulier aux 42 nouveaux élèves. « Nous avons besoin de vous. Nous avons besoin de vous pour construire la Nouvelle-Calédonie. Que vous puissiez continuer vos formations ici ou en métropole, notre rôle nous, à la fois au Gouvernement et à la province Sud, c’est de vous donner envie de revenir et de participer à la construction de la Nouvelle-Calédonie. Alors bon courage, cela ne va pas être facile tous les jours mais vous êtes dans une formation qui vous offrira beaucoup de débouchés. »