Découvertes au Centre d’Activités Nautiques

Les vacances ont bel et bien commencé au Centre d’Activités Nautiques de la province Sud. Depuis mi-décembre, des stages sont proposés pour les jeunes de 4 à 17 ans. Optimist, funboat, planche à voile, tandem island ou encore echo 90… Il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux.  Moussaillons, matelots, embarquez pour de nouvelles aventures ! 


De beaux moutons blancs affleurent la surface de la mer en ce bel après-midi. Le souffle d’Eole est ni trop fort, ni trop faible pour permettre aux jeunes moussaillons de tirer des bords. Les yeux rivés sur l’horizon, leur seul objectif : garder le cap.

Les fêtes de fin d’année à peine terminées, ils sont déjà sur l’eau sous le regard de leur moniteur qui ne les quitte pas. Plusieurs groupes naviguent en même temps, encadrés par des moniteurs. Certains d’entre eux sont déjà des mordus, d’autres découvrent pour la première fois la voile et le plaisir de la navigation.

Tout au long des grandes vacances scolaires, des stages d’une semaine sont organisés au CAN, pour les enfants et ados. « Pour les plus jeunes, c’est-à-dire, 4-6 ans, nous proposons la découverte de plusieurs disciplines : kayak, planche à voile et, optimist, explique Antoine Dahlia, le responsable. À partir de 7 ans, ils peuvent choisir selon leur préférence. » Et cette année, la nouveauté, indique-t-il : « C’est la formule Glisse Ado, pour les 13 ans et plus. C’est-à-dire que les activités sont à la carte, selon l’envie et le vent. »

« Prendre plaisir avant tout ! »

La journée démarre à 8 h avec un point sur la sécurité et la préparation du matériel. Place ensuite à la session sur l’eau. Les jeunes reviennent en fin de matinée au centre pour un bilan et déjeuner. L’après-midi se poursuit pour les jeunes de 8 ans et plus, avec une autre session. « Nous leur faisons faire des régates pour s’entraîner et pour créer une sorte d’émulation afin qu’ils aient un aperçu de la compétition, mais ce n’est pas le but, souligne Nicolas Raison, un moniteur. Le principal, c’est qu’ils prennent du plaisir sur l’eau, et peut-être qu’ils décideront ensuite de poursuivre dans la discipline de leur choix. »

Ce n’est pas Antoine Dahlia qui dira le contraire : « Pour les jeunes qui vivent en Calédonie, c’est essentiel de découvrir les activités nautiques, cela fait partie du cadre de vie. Et cela d’autant plus, sur un site magnifique, dans un beau lagon. Sur l’eau, ils peuvent vraiment s’exprimer, chose qu’ils ne font pas forcément dans l’année. Et puis, c’est aussi l’occasion de se faire des copains, d’apprendre l’esprit d’équipe et la solidarité. C’est une bonne école ! »

Il reste encore des places pour les stages d’été au Centre d’Activités Nautiques, pour plus d’information.