102 millions de francs pour rénover le dispensaire de Bourail

La présidente de la province Sud, Sonia Backes, s’est rendue vendredi au centre médico-social de Bourail pour annoncer le démarrage prochain de travaux de rénovations à hauteur de 102 millions de francs.


Guilaine Chevron, responsable de l’Unité provinciale de l’action sanitaire et sociale – dont le centre médico-social Jeanne Boutin et le foyer Nemeara de Bourail font partie – a reçu avec ses équipes Sonia Backes et son 3e vice-président Milakulo Tukumuli, vendredi après-midi.

Depuis mai 2016, pas moins de 37 médecins différents sont passés par ce dispensaire, a raison de trois médecins à temps plein. Un turn-over, difficilement gérable, qui reflète des conditions particulières de travail, dans un lieu qui affiche en moyenne 30 consultations par jour, sans compter les urgences et les visites à domicile. La question des violences sexuelles et intrafamiliales a aussi été abordée. “Pas moins de 102 millions de francs seront alloués à la rénovation de votre dispensaire en 2020”, a annoncé la présidente Sonia Backes.

Le programme des travaux propose :

  • Le réaménagement de la salle d’accueil et du secrétariat afin d’améliorer les conditions d’accueil du public et de visibilité́ des flux d’entrée/sortie dans l’établissement, de créer un guichet plus fonctionnel pour le personnel du secrétariat et respectant la « confidentialité́ médicale » du public,
  • Le réaménagement de la zone de soins des urgences et échographie répondant à de nouvelles exigences,
  • L’agrandissement de la salle d’urgence pour sa mise en conformité́ ; adapter les espaces de rangements devenus obsolètes aux besoins du service des urgences ; revoir l’emplacement ou modifier l’espace réservé́ à l’échographie ; assurer une discrétion au regard du public lors de la mise en attente des brancards dans la salle d’attente et permettre au secrétariat une meilleure visibilité et gestion des entrées et sorties des patients passant par les urgences et l’échographie,
  • La transformation, l’agrandissement et l’agencement de nouveaux bureaux pour accueillir des vacataires,
  • L’accessibilité et l’embellissement des chambres de gériatrie avec agrandissement des portes des chambres du couloir et changement des sols souples et peinture de rafraîchissement des murs dans toutes les chambres,
  • La mise en place d’une signalétique adaptée dans l’établissement, pour améliorer la gestion des flux et la sécurité des personnes.

Enfin, la délégation s’est rendue au foyer de Nemeara, où 15 enfants sont pris en charge par 8 éducateurs.