La présidente au plus près des agents à La Foa

6« Vous avez des besoins particuliers ? Quels sont vos problèmes ici ? » La présidente de la province Sud Sonia Backes, accompagnée du 3e vice-président Milakulo Tukumuli, et du secrétaire général de la province Sud Nicolas Pannier, ont sillonné les différentes antennes provinciales de La Foa vendredi matin. Objectif : Se rendre au plus près des agents et enregistrer, en direct, leurs doléances, doutes ou envies…


Dès 7h30, la Commissaire déléguée de la République pour la province sud, Florence Ghilbert-Bezard, accueillait la délégation pour un petit-déjeuner rythmé par des discussions menées sur les principaux sujets d’actualités et notamment le contrat de de développement.

A 8h, la directrice de l’internat provincial de La Foa, Stéphanie Cardoso Dalmeida, recevait à son tour la présidente de la province Sud. Les cuisines de l’internat, qui devraient être agrandies en 2020, servent plus de 1 500 repas par jour.

Une heure plus tard, c’était au tour de Charlotte Erre, chef de la Subdivision Nord de la Direction de l’Équipement (quarante agents) et de la direction du Foncier et de l’Aménagement (trois agents), de faire le point avec la délégation sur l’état des routes et des bâtiments du secteur. Il était aussi question de réorganisation de services, sous la houlette du secrétaire général de la province Sud, Nicolas Pannier.

Puis, vers 9h30, l’exécutif visitait le centre médico-social Joel Pime, partie intégrante de l’UPASS (Unité provinciale de l’action sanitaire et sociale), en présence du personnel médical et agents de la Dpass, pour un total de 13 personnes encadrées par la chef de service Emelyne Bruireu. La semaine dernière, un accouchement s’est déroulé ici.

Par la suite, l’antenne provinciale de La Foa, dirigée par Thierry Song, a été visitée par le cortège, faisant halte à chaque bureau décentralisé (MIJ, Defe, Denv, DC, DSI, etc.), l’occasion de faire le point sur les principales problématiques du secteur. L’accent a aussi été mis sur le travail du service des gardes nature, primordial en ces temps de fêtes de fin d’année et son lot de pêches et de chasses illégales.

Enfin, avant le repas, l’antenne de la direction du Développement Rural, créée en 1989 et qui compte 22 agents, a été le théâtre d’un échange direct avec la présidente, autour de la réorganisation des différents services et affectations.

Enfin, un repas avec les professionnels du tourisme du bassin était organisé à La Ferme des petits Paddocks.