La maison commune de Vao voit le jour

Soutenue par la province Sud, la construction de la maison commune du centre administratif de l’Île des Pins s’est achevée mercredi avec l’inauguration de ce chantier mené par sept stagiaires en insertion. Trois élus provinciaux étaient sur place pour féliciter les participants.


Les élus provinciaux Laura Vendegou, Léa Tripodi et Petelo Sao se sont rendus à l’Île des Pins mercredi pour inaugurer la maison commune de la tribu de Vao, conçue par sept stagiaires en chantier d’insertion pendant huit mois, sous la houlette de l’association Active. « L’association Active a indiqué que le chantier a été terminé assez rapidement avec l’aide des stagiaires et de l’encadrant Édouard Douepere, précise sur place Laura Vendegou. Un grand merci de la part du Grand Chef et des coutumiers de l’île pour le travail mené par Nathalie Lemagne, la Direction de l’Économie, de la Formation et de l’Emploi (DEFE) de la province Sud et la Mission insertion jeune (MIJ). »

L’opération a été réalisée dans le cadre d’un chantier d’insertion pour un coût total de 37, 7 millions de francs financés dans le cadre du contrat de développement et par la province Sud à hauteur de 5, 9 millions de francs. Située dans l’aire coutumière Djubea-Kaponé, la tribu de Vao n’est pas seulement le centre administratif mais également le centre scolaire de l’Île avec ses trois écoles.

Le chantier d’insertion a permis de former sept stagiaires de la tribu au rudiment de la construction d’une maison commune composée d’un bloc sanitaire, d’une réserve, d’une cuisine et d’une terrasse couverte. Cette réalisation comprend des travaux de gros œuvre mais aussi de charpente, carrelage, peinture, plafond, assainissement, électricité, plomberie et menuiserie.
À l’issue de ce stage, un jeune parmi les sept a trouvé un emploi, trois se lancent dans des microprojets, deux ont un projet de vie en tribu et un est suivi par la MIJ.