Des « Écoles en santé » récompensées

« Un corps sain dans un esprit sain » pourrait être la devise du label « Ecole en santé ». Cette année, 34 écoles primaires de la province Sud dont deux établissements privés, ont reçu cette certification. Lancé il y a deux ans, ce dispositif vise à promouvoir la santé à l’école à travers la sensibilisation, l’action et le suivi.


Depuis la semaine dernière 34 écoles engagées dans cette démarche volontaire ont reçu le label « Ecoles en santé » décerné par la province Sud. Elles ont été récompensées pour les bonnes pratiques d’hygiène de vie qu’elles ont instaurées, au sein de leur établissement.

Accueillie ce jeudi matin, par Liliane Manauté, la directrice de l’école Les Orangers, à Dumbéa, Marie-Jo Barbier, la présidente de la commission de l’Enseignement a salué l’initiative et la bonne volonté des enseignants et des élèves. « Je viens vous féliciter pour tout le travail que vous avez fait au niveau de la santé cette année, s’est-elle exprimée. Et comme vous avez été très sages, je vais remettre à votre école ce label, ainsi qu’un bon cadeau pour que vous soyez encore meilleurs l’année prochaine ! »

Les bonnes habitudes s’acquièrent dès le plus jeune âge

Cette démarche repose sur quatre critères essentiels : l’hygiène corporelle, l’hygiène alimentaire, l’activité physique et l’éducation à l’environnement. Depuis cette année, le label inclut aussi des compétences psychosociales qui regroupent un ensemble d’aptitudes telles les savoirs, le savoir-faire et le savoir-être, pour répondre efficacement aux épreuves et exigences de la vie quotidienne.

Chaque établissement investi signe la « charte pour une bonne hygiène de vie ». La réussite du projet repose sur l’implication des directeurs d’école, les enseignants, le personnel municipal et bien sûr des enfants et de leurs parents. Parce que les bonnes habitudes d’hygiène ne s’arrêtent pas aux portes de l’école mais doivent se prolonger à la maison.

Un suivi tout au long de l’année

Ainsi, se laver les mains après le passage aux toilettes, manger de tout et de façon équilibrée, dormir suffisamment, boire de l’eau et non des boissons sucrées, pratiquer une activité physique pendant la récréation sont autant de recommandations de bon sens transmises par la charte.

Tout au long de l’année, des éducatrices sanitaires de la direction provinciale de l’action sanitaire et sociale (DPASS) suivent les écoles en répondant à leurs questions, demandes de conseils, sensibilisation en classe, etc. Une évaluation est ensuite réalisée en cours d’année pour accorder à l’établissement qui respecte scrupuleusement tous les critères de la charte, le label « École en santé ».  « Je voudrais également remercier les parents car ils sont impliqués dans cette démarche, ajoute Marie-Jo Barbier. Et n’oubliez pas les enfants, ce que vous faites à l’école il faut aussi le faire à la maison ! »