La 4e saison de Turtle watching est lancée !

Chaque année, les tortues Grosses Têtes appelées Caretta caretta viennent se reproduire sur la plage de la Roche Percée, à Bourail. Il s’agit du deuxième plus gros site de ponte dans le Pacifique Sud. Cette espèce est classée en danger critique par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature.


La 4e saison de Turtle watching vient de débuter. L’inauguration de la saison s’est déroulée samedi soir au Centre d’accueil tortue en présence de Nadine Jalabert, élue de la province Sud, venue apporter son soutien à toute l’équipe d’éco-gardes et éco-volontaires. Ces derniers sont à pied d’œuvre entre novembre et mars pour accueillir le public au Centre d’Accueil Tortue, mais aussi informer, sensibiliser et accompagner les visiteurs sur la plage de La Roche Percée.

La soirée de lancement a débuté par une présentation du programme « turtle watching », suivi de la découverte du cycle de vie des tortues marines et les menaces qui pèsent sur cette espèce, ainsi que la présentation des actions menées pour mieux les connaître et les protéger.

Vers 23h30, une tortue a été signalée sur la plage. Accompagnés par l’éco-garde, les participants se sont rendus sur place et ont pu approcher l’animal en respectant bien sûr la distance réglementaire de deux mètres. Quatre tortues sont venues sur la plage cette nuit et parmi elles, deux ont pondu. Un espoir pour le renouvellement de cette espèce quand on sait qu’une tortue sur mille atteindra l’âge adulte !

©Bwära tortues marines

Une activité encadrée et réglementée

L’intérêt et la curiosité grandissante du public qui, à chaque saison, rêve de voir les tortues et de les approcher, sont hélas, une source de stress pour elles et compromettent le succès de la ponte.

Afin de protéger ces animaux majestueux et sensibiliser le public, la province Sud a lancé durant l’été 2016/2017, en partenariat avec l’Aquarium des Lagons et l’association Bwärä tortues marines une activité d’observation encadrée. Un arrêté provincial a été délivré à l’Aquarium des Lagons et l’association Bwära tortues marines, leur accordant ainsi une dérogation relative aux espèces protégées et aux aires marines protégées. Cet arrêté autorise l’approche à une distance de deux mètres, de deux groupes de vingt-cinq personnes maximum participant par soir, aux opérations d’observation des tortues marines.

Enfin, pour permettre l’observation des tortues sans les déranger et assurer la conservation du site, un Centre d’accueil tortue a été mis en place à l’écart de la plage de La Roche Percée. Ainsi encadrée, cette activité favorise le développement écotouristique de la zone tout en minimisant les risques pour les tortues, en contrôlant le temps passé sur la plage et surtout grâce à la sensibilisation des visiteurs avec des présentations, des animations, des reportages et des jeux durant le temps d’attente.

 

Pour observer les tortues marines sans déranger : eticket.nc