Une expo pour dire « Non » aux violences

La Mission à la condition féminine (MCF) accueille une exposition d’étudiants en BTS du lycée du Grand Nouméa sur les violences faites aux femmes. Le deuxième vice-président de la province Sud, Gil Brial, les a félicités lundi midi lors de l’inauguration.


Non, il n’existe aucune raison de frapper. « La dernière jeune fille qui a été assassinée par son compagnon avait votre âge. C’est important que vous vous engagiez là-dessus, vous êtes les citoyennes et les citoyens de demain. » Gil Brial, deuxième vice-président de la province Sud, a assisté lundi midi à l’inauguration de l’exposition photo « Regards croisées et violences », réalisée par les étudiants du BTS Services et prestations des secteurs sanitaires et sociaux (SP3S) du lycée du Grand Nouméa en collaboration avec deux artistes Justine Collomb et Fany Edwin, et leur professeur Julie Chatel.

À l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes le 25 novembre, la Mission à la condition féminine de la province Sud souhaitait valoriser les initiatives des jeunes et favoriser un espace de parole sur cette thématique de la violence faite aux femmes. L’exposition « Regards croisées et Violences » s’articule autour des représentations culturelles d’un côté et des violences de l’autre.

« Notre rôle à la province Sud, explique Gil Brial, accompagné de Laura Vendegou, élue provinciale et présidente de la commission de la condition féminine, c’est de travailler sur des dispositifs qui vont nous permettre, même si ça paraît compliqué et ambitieux, de faire disparaître les violences faites aux femmes en Nouvelle-Calédonie. Pour cela, il faut changer les mentalités et la première des choses est d’éduquer nos enfants. Dans le cadre du dispositif Innov’Ecole, nous allons lancer en 2020 un appel à projets pour que nos enseignements soient dirigés sur l’égalité entre les femmes et les hommes. Le changement de mentalité commence par là. »

De son côté, Joane Païdi, fraîchement nommée directrice de la Mission à la condition féminine de la province Sud, a tenu à exprimer à l’égard de ses invités un « grand merci pour leur contribution dans leurs travaux respectifs pour valoriser la place de la femme dans la société ».

L’exposition est à découvrir, rue Frédéric Surleau, jusqu’au 20 décembre.