Démolition de la gare de Montravel

Ce lundi 4 novembre a commencé la déconstruction de la gare de Montravel, initiée entièrement par la province Sud, moyennant la somme de 12 millions de Cfp. Construite en 2001, elle servait principalement de lien d’échange entre les réseaux Carsud et Karuïa, et son utilité était devenue obsolète depuis la création du réseau Tanéo.


« Avec Tanéo, le point d’interconnexion entre les réseaux Karuïa et Carsud que représentait la gare de Montravel n’avait plus lieu d’être. Ce sont aujourd’hui les lignes Néobus sur lesquelles l’ensemble des lignes se rabattent » précise Bertille Jouan-Ligne, Directrice de l’équipement de la province Sud. « Les travaux de démolition de la gare sont prévus pour une durée d’un mois. On démolit la structure, mais on laisse la plateforme, car même s’il n’y a encore aucune structure prévue pour l’instant, nous laissons tout de même un sol propre pour un potentiel futur porteur de projets. Le terrain faisant en effet partie du domaine public de la province Sud, qui l’avait mis à disposition pour le Syndicat Mixte des Transporteurs Urbains du Grand Nouméa (SMTU) »

Utilisée quotidiennement par plus de 2700 personnes et accueillant quelque 650 bus qui y transitaient chaque jour, la gare de Montravel servait de croisement entre les lignes suburbaines de Carsud et les lignes de Karuïa.

En 2009, la gare fut incendiée, ce qui a eu pour conséquence que la majeure partie des locaux du rez-de-chaussée, ainsi que l’étage, étaient condamnés et n’étaient plus accessibles au public.