Viande de tortue : la province Sud partie civile

Les gardes nature de la province Sud ont mis la main à la Foa, avec les gendarmes, sur un homme qui transportait de la viande de tortue. Jugé hier, il devra indemniser la province Sud au titre du préjudice environnemental.


Le dimanche 2 juin 2019, lors d’une mission conjointe de contrôle routier entre la brigade de gendarmerie de La Foa et le service des gardes nature de la province Sud, un individu a été contrôlé transportant de la viande de tortue.  Entendu par les gendarmes, le prévenu a indiqué avoir transporté de la tortue pour le compte d’un ami, lequel avait pêché l’animal en province nord dans le cadre d’une cérémonie coutumière. Sans toutefois pouvoir le prouver.

Le contrevenant était appelé à comparaître dans le cadre d’un plaider-coupable hier matin.

Assisté d’un avocat, le prévenu s’est présenté devant le procureur de la République. Ce dernier a proposé, au titre de la sanction pénale, un mois d’emprisonnement assorti du sursis et une amende de 30 000 francs.

Lors de l’audience, le président a rappelé la sanction proposée par le Parquet et a demandé à la province Sud de formuler ses demandes.

La province a d’abord indiqué que les tortues marines sont classées en danger par l’UICN.

Après avoir rappelé les nombreux risques rencontrés par une tortue au long de sa vie (1/1000 atteint l’âge adulte, collisions avec les bateaux, prise accidentelle en filet…), elle a précisé que des travaux récents démontrent un déclin de la population, mais surtout que les spécimens reproducteurs sont de moins en moins nombreux, ce qui, à court terme engendrera un déficit de naissances, ce qui aura un impact néfaste sur la ressource.

La province a rappelé accorder une attention particulière à ces espèces et a sollicité, au titre de son préjudice environnemental, 300 000 francs de dommages et intérêts.

L’avocat du prévenu a indiqué que son client acceptait la sanction pénale. Au regard des revenus de l’intéressé, le président a alloué 200 000 francs de dommages et intérêts à la province.