Trouver des alternatives au plastique

La Direction de l’Environnement de la province Sud a organisé, jeudi , dans l’hémicycle, son premier atelier sur la transition écologique et économique, allant dans le sens des alternatives au plastique et dont la thématique était centrée sur celle de la consigne industrielle et artisanale. Étaient présents de nombreux professionnels de l’industrie agro-alimentaire.


« La transition écologique est un sujet sur lequel la Direction de l’Environnement est très investie. Nous défendons les mêmes idées » précise Philippe Blaise, premier vice-président de la province Sud. Cette rencontre autour du thème des alternatives au plastique à usage unique s’inscrit en effet dans la lignée du schéma provincial de prévention et de gestion des déchets 2018-2022, qui définit la stratégie d’une transition vers une économie circulaire.

L’objectif de cet atelier était de mettre en relation différents acteurs de l’industrie agroalimentaire, artisans, associations, porteurs de projets de consigne, afin de partager des retours d’expérience, témoignages et favoriser une transition écologique qui puisse se faire dans les meilleures conditions. Différents représentants d’entreprise sont intervenus tour à tour pour expliquer ce qui fonctionne en matière de consigne ou les potentiels freins et difficultés rencontrés. L’après-midi était divisé en plusieurs thématiques, allant de la logistique, la gestion comptable, le nettoyage et l’hygiène, l’évènementiel, ou benchmarking. Dans l’assemblée, les participants attentifs ne manquaient pas de poser des questions : comment calcule-t-on le prix d’une consigne ? Quelles sont les réglementations à respecter ? Combien de litres d’eau sont utilisés pendant le lavage ? Comment préparer son entreprise en amont ?  Autant de questionnements permettant de lever le voile sur la mise en place de la consigne dans une entreprise. Pour Karine Lambert, directrice de l’Environnement, « l’idée de la Direction de l’Environnement au sein de la province Sud est de proposer un travail collectif d’échanges, de partages d’expériences et de connaissances ». Au final, ce fut une opération réussie car ce seront près de soixante-dix personnes qui ont répondu présents à l’invitation, toute désireuse de mettre à profit les nouvelles exigences écologiques.

Différents intervenants se sont succédé tout au long de l’après-midi pour faire part de leur expérience d’une mise en pratique de la consigne au sein des entreprises.

 


Appel à projets

« La province Sud, en partenariat avec l’ADEME, porte des appels à projets. Donc s’il devait y avoir émergence ou projets d’initiative, la province sera à vos côtés pour leur mise en œuvre », insiste Karine Lambert. Très investie et demandeuse de projets innovants allant dans le sens des alternatives au plastique, la province Sud soutient financièrement des projets qui contribuent à développer des changements de comportements nécessaires à la réduction des déchets.

Hier a notamment été évoquée la potentialité d’une création d’unité de lavage mutualisée afin de faciliter le nettoyage des contenants consignés.

Plus d’informations sur les conditions et démarches à effectuer sont disponibles sur le site : https://www.province-sud.nc/demarches/appel-a-projets-:-prevention-des-dechets


Deux autres ateliers se dérouleront les :

– Jeudi 26 septembre 2019 de 13h à 17h, Auditorium de la province Sud « Acceptation des contenants des consommateurs »

– Jeudi 31 octobre 2019 de 8h à 12h, Auditorium de la province Sud « Valorisation des déchets »