Thio fière de son nouveau centre culturel Xwâ Märä

Cette réalisation est le fruit d’un contrat de partenariat signé entre la province Sud, la commune de Thio et la SLN. Son objectif : accompagner le développement économique, social et culturel de la commune minière en l’aidant à construire des équipements en faveur des habitants. L’inauguration s’est déroulée ce vendredi matin, en présence de Petelo Sao, le président de la commission de la Culture de la province Sud, Jean-Patrick Toura, le maire de Thio et les représentants de la SLN. 


C’est par des danses et des chants de bienvenue que les élèves du collège La Colline ont accueilli la délégation provinciale menée par Petelo Sao, le président de commission de la Culture et les représentants de la SLN.

Après le geste de la coutume, le coupé de ruban entre les trois partenaires du projet inaugurait officiellement le nouveau centre culturel baptisé Xwâ Märä qui signifie la maison.

 «En 1875, Thio était le premier centre d’exportation de la SLN et pendant longtemps, la commune était le cœur économique de la Nouvelle-Calédonie, a rappelé Petelo Sao. Depuis 2008, la province Sud s’est engagée auprès de la commune et de la SLN pour accompagner Thio pour l’après nickel. Nous sommes heureux de voir aujourd’hui le résultat de ce partenariat. »

Un lieu qui rassemble la jeunesse de Thio

Le bâtiment est un ancien internat datant des années 80. Après avoir logé différentes associations et servi de bibliothèque, il a été décidé de le réhabiliter pour le transformer en centre culturel, grâce au contrat de partenariat entre la commune de Thio, la province Sud et la SLN.

Le bâtiment comprend une salle insonorisée pour les répétitions et enregistrements musicaux, une salle polyvalente pour les activités manuelles, le théâtre et les projections cinéma, les conférences et les réunions publiques, deux salles de réunion et de formation pour les associations culturelles et sportives, ainsi qu’une salle de fitness et de gym équipée (vélos, bancs de musculation, etc.). Des bureaux ont été aménagés pour les services d’animations sportives et culturelles de la commune. Deux dortoirs permettent de loger des équipes sportives invitées ou des résidences d’artistes.

Cette réalisation s’élève à 105 millions de francs au total répartis entre la province Sud (40 millions de francs), la SLN (40 millions de francs) et la commune de Thio (25 millions de francs).

Parallèlement, la province Sud s’est engagée également à accompagner la dynamique culturelle de la commune par la signature d’une convention d’objectifs et de moyens.

« Soyez fiers de votre commune. Que ce centre culturel vous aide à vous développer et à vous épanouir, qu’il rassemble la jeunesse de Thio ! » a lancé Petelo Sao aux jeunes de Thio.