Schéma Provincial de Prévention et de Gestion des déchets

« Nous allons tous ensemble faire évoluer le système »

 

Philippe Blaise, premier vice-président de la province Sud, les élus et les agents de la Direction de l’environnement ont présenté, ce vendredi, les priorités provinciales en matière de déchets, à l’auditorium de la province.

C’est par un discours du premier vice-président que le rendez-vous a commencé. Devant les représentants des autorités administratives, civiles et économiques, les représentants des communes du grand Nouméa, les partenaires et intervenants de la filière déchets, Philippe Blaise, a tenu à rappeler que le schéma provincial de prévention et de gestion de déchets avait « était voté sous l’ancienne mandature, mais qu’il l’avait été à l’unanimité » et donc « ces principes restent d’actualité. » Avant d’ajouter « Nous avons à cœur d’accompagner ce travail qui a été lancé par nos prédécesseurs. Il faut simplement l’adapter avec pragmatisme ».

Une nouvelle vision politique ?

Le premier vice-président a été très clair sur la vision politique environnementale et de la gestion des déchets de la province Sud. Pour lui, « il faut tout faire pour préserver le pays. D’abord parce que c’est là que nous vivons, et puis parce que c’est un outil économique fondamental en termes de tourisme vert. Au-delà de la question mondiale et des contraintes réglementaires, c’est aussi un acte de foi, un acte politique. Car une population qui se respecte, c’est une population qui gère sa propreté. »

Concernant le Schéma provincial de prévention et de gestion des déchets et ses priorités présentées ce vendredi 9 août, Philippe Blaise a précisé qu’il s’agissait : « d’une feuille de route nécessaire pour qu’une véritable stratégie soit menée (…) Beaucoup de choses sont déjà en place, mais aujourd’hui on se rend compte qu’il y a encore des angles morts, un grand flou sur l’économie globale. Nous allons donc ensemble y travailler. » L’élu a expliqué que la province a, depuis l’installation de la nouvelle mandature, commencé à travailler avec le gouvernement et les élus communaux pour essayer de voir comment améliorer la prévention et la gestion des déchets, pour « optimiser la filière économique car au-delà de l’aspect réglementaire, l’opportunité pour nous est de développer un nouveau secteur économique, innovant ou nous allons permettre, avec le soutien de la province sud, d’une part de créer des projets novateurs et d’insertion professionnelle. »

Présentation du Schéma

Après le discours de premier vice-président, Yoanne Massemin, Responsable du bureau de la gestion de déchets et Karine Lambert, Directrice de la Direction de l’environnement à la province Sud ont présenté le Schéma provincial de prévention et de gestion des déchets.

Les professionnels et les acteurs de la filière déchets ont ensuite pu poser quelques questions à Karine Lambert ; Françoise Suvé, élue provinciale à la commission de l’environnement, en a profité pour dire aux professionnels de la filière déchets que l’échange était aujourd’hui primordial et qu’il fallait pour avancer car « c’est tous ensemble que nous allons faire évoluer le système. Je serai là et je compte sur vous ! »