Le bonheur est dans la yourte

A Pocquereux, le couple Dumoutier invite à participer, le temps d’une ou plusieurs nuits, à un voyage inédit au cœur des 27 m2 chaleureux d’une de leurs deux véritables yourtes mongoles. Dépaysement garanti.

Pas de petit écran. Non, ce soir, votre imagination fera le reste. Pas de wifi non plus. Les seules ondes puisent leurs sources dans le bois des poteaux, le coton des toiles, la laine des feutres ou encore les crins de cheval des cordes. Sous vos pieds, un accueillant parquet en pin du col d’Amieu. Au-dessus de votre tête, des perches en mélèze, peintes à la main, et une envoûtante couronne centrale en pin de Sibérie. Au-dessus, les étoiles. Bienvenue dans une véritable yourte mongole, en plein cœur de Pocquereux, à La Foa.

« Le travail que vous avez réalisé ici est magnifique, a constaté sur place la première vice-présidente de la province Sud, Martine Lagneau. Une véritable invitation au voyage. »

Depuis le 1er avril 2018, les époux Dumoutier, ancienne infirmière et ancien contrôleur aérien à l’aéroport de La Tontouta, accueillent ici un public averti, souvent écoresponsable, toujours curieux, gourmand de sensations inédites. « Nous avons voulu créer un lieu unique, complétement isolé, en pleine nature, explique Nadine Dumoutier. Où les gens puissent se détendre une nuit, une journée. »

Ici, à la Yourte aux fruits, le spectacle à l’intérieur, dans les yourtes, mais aussi sur la propriété de 27 hectares et ses 800 arbres fruitiers. Le concept, combiné à la qualité de la table d’hôte du Banian à proximité, font que le succès est au rendez-vous. Ou comment varier l’offre de structures d’accueil touristiques en province Sud, tout en défendant des valeurs environnementales.

Toutes les aides au développement économique de la province Sud