La Reine des confitures vit à Popidéry

Au cœur de la Ferme des p’tits paddocks de Popidéry, à La Foa, Nadia Barronet cultive l’art de l’accueil en brousse. Soutenue par la province Sud, la reine des confitures ravit les papilles de ses visiteurs.

Si elle devait avoir un plat « signature », autre que ses confitures, ce serait sans détour sa « cuisse de faon désossée farcie ». A moins que ce ne soit son « carry de porc aux bananes poingo » ou son « gratin de perroquet ». Nadia Barronet, 59 ans, ancienne coiffeuse et couturière, a d’abord géré l’exploitation agricole de son père pendant 20 ans, avant de se prendre de passion pour la reliure de livres anciens.

En 2002, elle décide d’écrire les premières lignes de sa propre histoire, en achetant, seule, une parcelle de 186 hectares à Popidéry, sur la commune de La Foa. Aujourd’hui, cette Calédonienne attachante et dynamique vit toujours sur ses terres, avec son fils, et ses 130 têtes de bétail. Son plaisir ? « Donner du bonheur aux gens et régaler leurs papilles. » Personnes âgées la semaine, motards le week-end, et autres amoureux de la gastronomie du terroir forment sa clientèle fidèle. « Les gens viennent me voir pour manger, certes, mais aussi pour passer une journée au frais, taper le carton, voir leurs enfants jouer dans l’herbe, pêcher des anguilles dans le creek, ramasser des citrons… » Et la première vice-présidente de la province Sud, Martine Lagneau de rajouter : « Oui, et ils viennent aussi pour voir la manière dont vous travaillez, ça c’est très important aussi, la proximité ! »

Ses armes ? Elles ont été reconnues et primées à maintes reprises lors des différentes foires agricoles de Nouvelle-Calédonie. « Confitures de banane, mangue-pomme liane, corossol, coco, goyave, achards de papaye verte, sirops d’orange, pomme liane, citron, et piments… » Un savoir-faire familial que Nadia enrichit en participant aux différentes sessions technico-culinaires financées par la direction de l’Economie de la Formation et de l’Emploi (DEFE). « J’adore aussi échanger mes recettes avec d’autres passionnés que je rencontre lors de différentes manifestations touristiques. »

Et pour que cette passion du « bien vivre en brousse », indissociable d’un développement touristique raisonné, se poursuive, la province Sud épaule la Ferme des p’tits paddocks dans la réalisation de ses différents travaux d’entretien.

Toutes les aides au développement économique de la province Sud