Elargissement de l’aide provinciale à la sécurisation des commerces

Face à la recrudescence des cambriolages, dont les commerces et locaux professionnels étaient la cible, l’assemblée de la province Sud a adopté en avril 2018 une délibération par laquelle elle participe, à hauteur de 1 million de francs, au financement de la mise en sécurisation des commerces. Cette subvention, qui aide les commerçants à protéger leurs locaux et à investir dans des équipements agréés et efficaces, est reconduite et élargie.  

Ce dispositif, engagé dans le cadre de mobilisation de lutte et de prévention contre la délinquance, a conduit à une baisse sensible du nombre des cambriolages de 4,4 % sur le Grand Nouméa et de 6,4 % à Nouméa. Pour soutenir ces efforts, la province Sud vient de décider d’étendre le dispositif d’aide à d’autres établissements.

Sont désormais éligibles à ces aides :

  • Les établissements détenteurs de la licence d’alcool de classe 2 (hôteliers et restaurateurs servant tous types de boissons alcooliques à l’occasion des repas, sans autorisation de vendre à emporter) et de classe 4 (les hôteliers et restaurateurs servant uniquement du vin ou de la bière à l’occasion des repas, sans autorisation de vendre à emporter)
  • Les commerces de détail alimentaires et non alimentaires de moins de 150 m² de surface de vente, à l’exception des commerces suivants : les commerces de détail de produits surgelés, les super et hypermarchés, les commerces de détail sur éventaires et marchés.

L’aide à la sécurisation consiste en la prise en charge de 50 % du coût total des dépenses de sécurisation, dans la limite de 1 million de francs d’aide.

Comment en bénéficier et pour quels équipements ?

Pour en bénéficier, il suffit de déposer un dossier auprès de la direction de l’Economie, de la Formation et de l’Emploi (DEFE), dossier téléchargeable sur le site de la province Sud, avant investissement. Les entreprises peuvent également être accueillies et dirigées dans les locaux de la DEFE situés à Ducos.

Pour quels équipements ? Les dépenses d’audits ou de diagnostics sûreté ; coffre-fort, bloc-porte, portes, serrures, cylindres et verrous ; les systèmes de vidéo protection et d’alarme ; les systèmes de déclenchement d’ouverture-fermeture de portes à distance ; les appareils de distribution de tabac sécurisés ; les vitrages anti-vandalisme et anti-effraction ; les grilles, volets ou barreaux de protection des parties vitrées ; les rideaux métalliques anti-dégondage et matériels de renforcement des rideaux métalliques ; les bornes, murets, bloc de béton ; les systèmes d’éclairage périmétrique ; les matériels de renforcement des toitures.

La date limite de dépôt des demandes d’aides est fixée au 30 septembre 2019.

Plus d’infos sur le site de la province Sud