Jeunesse et Développement durable : 33 projets vont sortir de terre

Ce lundi au centre d’accueil de Poé, les élèves de collèges et de lycées engagés dans les JDD 2019 ont rendu leur première copie ! Une étape importante pour peaufiner leurs projets, mûris au cours d’échanges et d’ateliers pédagogiques et voués à être menés sur l’année.

Après six jours d’activités physiques, culturelles et cérébrales, on pouvait lire ce lundi matin quelques traces de fatigue et d’émotion sur les visages des participants… et des accompagnants ! Au-delà d’une expérience humaine forte qui permet chaque année la rencontre entre des élèves, de la 5ème à la 1ère, venus de toute la Province, l’objectif est de susciter chez notre jeunesse des vocations en phase avec les grands défis de demain.

Nina Julié, élue provinciale et rapporteur de la commission de l’Environnement, est à l’initiative des JDD, lancés en 2016. Elle s’est adressée aux 108 élèves présents, juste avant le retour dans leurs communes respectives : « Quand vous êtes dans vos établissements scolaires, vous avez plutôt tendance à être passifs puisque ce sont les enseignants qui vous apportent des connaissances. Grâce au forum JDD, les rôles s’inversent ! C’est vous qui devenez les acteurs, et qui allez sensibiliser à votre tour. Au vu des projets que vous portez, on est très fiers et on a confiance en vous, parce que vous avez des actions de qualité et la motivation qu’il faut pour les mener à bien. »

33 projets !

Qu’ils soient venus avec une idée précise en tête ou qu’ils l’aient mieux définie en cours de forum, les jeunes repartent avec trente-trois projets balayant tout le spectre des enjeux contenus dans la notion de développement durable : recyclage, protection des milieux menacés, équilibre alimentaire, sensibilisation aux addictions… L’implication d’un nouveau partenaire comme le collectif Handicap a également permis l’émergence d’un projet visant à une meilleure inclusion des camarades handicapés. Cette première feuille de route a été restituée à l’oral, lundi matin, devant un public d’élus, de partenaires associatifs, de professeurs…

Hyacinthe Teuet, l’un des représentants coutumiers de la région de Deva, faisait partie de l’assistance. « Je ne peux pas m’empêcher d’être admiratif ce matin devant les différents projets qui ont été présentés. Jusqu’ici j’ai eu l’habitude d’entendre dire ‘on a bouturé des fleurs’… Eux arrivent avec la volonté de bouturer vous savez quoi… ? des coraux ! C’est formidable ! Pourvu que ce projet soit pris en compte pour qu’on ne voie pas dépérir notre récif », a-t-il encouragé les jeunes, faisant notamment référence à une initiative portée par le Lycée professionnel Père-Guéneau de Bourail.

Un engagement précoce

Du côté des partenaires, le bilan est également très positif, avec la satisfaction de voir des élèves, parfois en délicatesse sur le plan scolaire, endosser progressivement le costume d’ambassadeurs du développement durable… Tout au long de l’année, ils seront amenés à se revoir pour réaliser, dans les meilleures conditions, un projet touchant un établissement, un quartier ou une tribu.

Et en juin, grande nouveauté, un forum JDD spécial s’adressera aux classes de CM2 et de 6ème : une façon de rappeler que plus l’engagement est précoce, plus il porte la promesse de beaux fruits futurs !