Acteurs touristiques : ces formations sont pour vous !

Depuis un peu moins d’un an, la province Sud propose une série de formations aux acteurs du tourisme. L’objectif ? Développer leurs compétences, faire monter en qualité les prestations et répondre aux mieux aux attentes de visiteurs hyper sollicités. La bonne nouvelle c’est que ce programme triennal de professionnalisation des filières touristiques (PPAT) continue cette année et est ouvert à tous les acteurs du secteur touristique !


« Grâce à ces formations, nous avons pu former une dizaine de personnes chez nous, de la réception à la direction, explique Savina Creugnet, co-gérante de l’hôtel Gondwana situé au quartier latin. Ces formations ont, en plus permis de créer de la cohésion dans notre équipe et des liens avec d’autres acteurs du tourisme avec lesquels nous avons pu nous coordonner pour proposer de nouvelles offres. Que du bonus ! »

Comme Savina et ses employés, l’an dernier, pas moins de 152 personnes issues de 90 entreprises du secteur touristique ont suivi une ou plusieurs formations pour développer leurs compétences professionnelles et répondre aux attentes du public. De quoi permettre de faire monter en gamme et en qualité les produits touristiques, que ce soit du côté de l’hôtellerie, de la restauration, des gîtes, des chambres d’hôte ou encore des transporteurs.

Se former à moindre coût

Comme le rappelle Martine Lagneau, première vice-président de la province Sud en charge du tourisme, « ce programme de formation est une préconisation des ateliers du tourisme qui se sont tenus en 2016, il fallait absolument pouvoir adapter une formation touristique aux prestataires. La province Sud prend à sa charge, dans ce plan, plus de 90 % du coût de la formation afin de permettre à chacun de s’adapter à ce qu’attend un touriste ».

Martine Lagneau, vice-présidente en charge du Tourisme, a rencontré les co-gérants de l’hôtel Gondwana qui, avec leurs employés, ont suivi une dizaine de formations l’année dernière.

Un double coup de pouce pour les entrepreneurs touristiques ou porteurs de projets qui peuvent ainsi se former à moindre de coût : à titre d’exemple, les 35 heures d’anglais coûtent 7 000 francs, ou encore il en coûte 4 000 francs aux professionnels pour deux jours de formation sur le e-tourisme et le web marketing. En tout, pas moins de 24 formations sont dispensées, hors vacances scolaires et ponts pour impacter le moins possible l’activité des acteurs du tourisme.

« On a 8 thématiques différentes, commente Iolani Martin, chargée de mission Tourisme à la direction de l’Economie, de la Formation et de l’Emploi (DEFE). Cela va de l’accueil jusqu’au tourisme durable. Cette année, nous proposons à nouveau des cours d’anglais, mais aussi de gestion, de comptabilité, de connaissance des statuts juridiques. Ensuite, beaucoup de formations marketing, e-tourisme, e-réputation, référencement Google pour savoir monter une promotion commerciale et valoriser son image sur les réseaux. »

La nouveauté 2019 ? Des formations de culture générale touristique, sur la faune, la flore, l’histoire, le terroir…

Les formations ont lieu sur Nouméa, Bourail, La Foa et l’île des Pins, de la fin avril au mois d’octobre.

 

Pour plus de renseignements, rendez-vous ici