Premier tour pour le Néobus !

Le premier Néobus a été présenté officiellement hier matin par le SMTU, le syndicat mixte des transports urbains. Une visite qui ouvre une phase où les bus à vide vont s’adapter au parcours durant plusieurs semaines.


17 mètres de long, un accès facilité pour les personnes à mobilité réduite, des infos-voyageurs dans le bus et sur les arrêts en temps réel, des prises USB pour recharger son mobilis, le wifi, un moteur aux normes antipollution en vigueur en Europe…

Alors que les travaux de voierie sont presque terminés, le réseau Tanéo entre dans une phase de tests avec la circulation du premier Néobus, qui a roulé pour la 1ere fois hier. « Nous allons tester les bus pour voir si les moteurs, les climatisations, mais aussi les infrastructures réalisées répondent aux performances demandées, explique Christophe Lefèvre, directeur du SMTU. Il s’agit de s’assurer que tous les systèmes intelligents que nous allons déployer dans les carrefours fonctionnent ».

Car l’objectif est bien que le bus soit détecté avant son arrivée dans un carrefour, afin d’avoir systématiquement la priorité lors de son passage aux feux. « Nous allons aussi laisser le temps aux automobilistes de s’habituer à ces nouveaux fonctionnements, continue le directeur. Dans six mois, avant le mise en place définitive, tout le monde aura pu se familiariser à ce nouveau mode de fonctionnement de transport urbain ».

 « Le bus est conforme aux attentes, assure Bertille Jouan-Ligné, directrice de l’Equipement de la province Sud. Nous ne sommes pas sur un prototype, ce bus a été validé sur tous les points. Désormais nous serons vigilants sur la tenue du planning, car nous allons travailler avec du matériel plus innovant que ce que nous connaissons en termes de transport en Calédonie ».  En effet, la province Sud suit le dossier de près en tant que financeur du SMTU.