Un parc naturel d’attractions aux Kaoris

Longtemps itinérante et dédiée aux colonies de vacances, la société Loisirs Concept a posé ses valises depuis 2016 au camp des Kaoris, dans le parc provincial de la Rivière Bleue. Plus qu’un camp de vacances, elle propose désormais à tous une véritable immersion dans la nature.

Plutôt cabane en bois ou tente suspendue ? Alan Waterneaux, est un personnage bien connu des Calédoniens. Avec l’association Escal’Aventure, il est notamment l’organisateur depuis de nombreuses années d’événements sportifs, mais aussi d’animations sportives de camps de vacances « partout où on me demande sur le territoire grâce à mes activités itinérantes et mes structures mobiles », explique Alan. « Rares doivent être les personnes qui ne m’ont pas croisé au moins une fois sur les routes du caillou au volant de mon 4X4 attelé de mon mur d’escalade mobile », s’amuse ce passionné qui exerce depuis plus de 20 ans.

Mais depuis 2010, il porte un projet : s’installer durablement au camp des Kaoris qui fonctionnait jusque-là uniquement pour les camps de vacances, mais en faisant un lieu plus agréable et surtout ouvert à tous les publics. Ce n’est qu’en 2016, grâce au soutien de la province Sud, que son projet connait un tournant. Il obtient l’autorisation d’occuper le domaine public provincial au parc de la Rivière bleue et s’installe donc durablement au camp des Kaoris « un lieu magique et préservé », se réjouit Alan qui a aménagé le site comme un véritable parc naturel d’attractions avec accrobranche, tyrolienne, escalade, Stand Up Paddle… « Je concentre désormais toute mon énergie sur ce site où je souhaite proposer des activités sportives et ludiques, mais aussi de l’hébergement original et de qualité », raconte Alan Waternaux qui a triplé la capacité d’accueil du camp pour accueillir jusqu’à 60 personnes.

Hébergés dans 19 « cabadiennes », un mélange charmant entre cabanes et tentes canadiennes, ou dans des tentes suspendues dans les arbres, les enfants, les comités d’entreprises les familles et désormais les classes vertes peuvent séjourner au cœur du parc de la Rivière bleue avec toutes les commodités, et profiter des nombreux équipements de loisirs à proximité du camp. « Nous avons même reçu récemment une association qui s’occupe d’enfants en situation de handicap moteur », se réjouit Alan dont la mission est aussi d’initier les publics à la préservation de l’environnement dans cette réserve naturelle provinciale. Idéal pour un week-end au vert.