Les JDD participent au changement de comportement de la société !

C’est l’heure de la restitution pour les 103 ambassadeurs du Forum Jeunesse et Développement Durable (JJD). Rassemblés pour la dernière fois au Château Hagen, c’est avec fierté qu’ils ont présenté leurs projets et tout le travail accompli dans l’année.

Donner l’opportunité aux collégiens et lycéens de la province Sud de s’impliquer pour la préservation de l’environnement. C’est le pari lancé par la province Sud avec le Forum Jeunesse et Développement depuis trois ans. Et on peut dire que l’objectif est atteint ! Les jeunes venus de toute la province Sud, ce mercredi au Château Hagen, ont été félicités par Nina Julié, élue membre de la commission de l’Environnement : « Bravo pour votre engagement ! Vous avez bien souvent une meilleure compréhension des enjeux du développement durable que les adultes. Continuez à œuvrer comme vous le faites ! »

Cette troisième édition JDD a démontré « la forte implication des jeunes qui sont acteurs du développement durable, » souligne Amasio Tautuu, animateur socio-éducatif à la province Sud. Et à travers la mise en œuvre de projets et d’actions de sensibilisation, ils participent au changement de comportement de la société. »

Nouveauté cette année : les ambassadeurs ont rédigé une charte spéciale. La cérémonie de remise des Trophées et des certificats de participations a été l’occasion pour chaque jeune participant de signer ce document, affirmant ainsi son engagement pour le développement durable.

Un soutien sans faille des équipes éducatives

Les projets JDD sont une réussite grâce au soutien des établissements scolaires et des équipes éducatives, sans qui rien ne serait possible. « Les projets JDD font partie intégrante des projets d’établissements, et les personnels enseignants ont bien conscience qu’ils doivent prendre en compte la dimension environnementale dans leurs actions », note Amasio.

Les projets mis en place par les jeunes pour la protection de l’environnement, au sein de leur établissement ou dans leur commune, reposent sur les 3 piliers du développement durable qui sont le social, l’économie et l’environnement. Ainsi, au collège Francis Carco à Koutio, ce n’est pas une mais plusieurs actions qui ont été organisées : « Notre projet était d’éduquer la jeunesse au développement durable, explique, enthousiaste, Jean-Michel Biola, professeur SVT. Les élèves ont sensibilisé leurs camarades à la protection du lagon, et organisé une rencontre avec les associations environnementales au collège. Ils ont aussi planté des arbres. Et pour dernière action sur le thème du vivre-ensemble, ils vont préparer prochainement la semaine européenne de réduction des déchets, la SERD ! »

Une expérience formatrice et enrichissante à plus d’un titre, révèle Ilario, élève de 4e au collège de Dumbéa-sur-mer : « Cela nous apprend le travail en équipe, la cohésion de groupe, la solidarité. J’ai gagné en confiance en moi. C’est la deuxième année que je suis ambassadeur JDD et je serai sans doute volontaire l’année prochaine car ce sont des projets qui m’intéressent et j’ai envie d’y prendre part ! »