Objectif : dynamiser le Grand Nouméa

Martine Lagneau, première vice-présidente de la province Sud, poursuit ses visites d’entreprises épaulées par l’institution. Aides à l’installation, exonérations de charges salariales, efforts de communication, etc., les différents degrés d’implication de la province Sud dans le bassin économique du Grand Nouméa concourent à la bonne santé des entreprises locales. Et sur le terrain, ça se voit !

En guise d’échauffement, dès 8h du matin : rendez-vous était pris au CrossFit 988, un établissement fréquenté par plus 350 personnes chaque mois. Ou comment un couple de sportifs passionnés, Barbara et Jay Laverquant, ont donné vie au cœur de la Zone industriel de Païta à l’une des trois salles de sport du territoire affiliées au courant international CrossFit. « Donc l’aide financière de la province vous a permis d’acheter du matériel haut de gamme, c’est bien ça ? », questionne Martine Lagneau. « Il s’agit d’une aide très précieuse, répond Barbara Laverquant.  Qui fait que nous sommes les seuls sur le territoire à posséder ce niveau de matériel qui va durer des années. C’est un formidable coup de pouce ! »

Direction ensuite le Domaine de Nouré, toujours à Païta, où la pétillante Ambre Valencia dirige la crèche « nouvelle génération » le Nid de Maman. Un établissement novateur, tant sur les outils utilisés que sur les techniques distillées auprès des enfants. Ici, on apprend le langage des signes aux bébés, afin qu’ils puissent s’exprimer autrement que par des pleurs. Ici, les parents ont accès à un groupe de réseau social fermé où sont postées tout au long de la journée des vidéos et des photos de leurs enfants. Ici, une application numérique est développée pour que parents et éducateurs puissent, ensemble, échanger des informations en temps réel sur l’alimentation, la santé, le sommeil des enfants… « J’aurais adoré que mon enfant grandisse ici, avoue Martine Lagneau. C’est tellement novateur, ludique, bien agencé ! » Réponse de la directrice : « Si ce sont mes employés qui font battre le cœur du Nid de Maman, on peut dire que la province Sud y est aussi pour beaucoup ! Grâce à son aide, j’ai pu développer la crèche que je voulais. »

A quelques kilomètres de là, dans le quartier de la Couvelée à Dumbéa, l’ancienne gérante du Cyber Café du Quartier Latin à Nouméa, Carole Basaia, a créé avec son mari Thomas le complexe touristique Le Panoramique, composé de trois chalets offrant une vue imprenable sur les monts Dzumac, Piditere et Koghi. « C’est incroyable ce que vous avez fait en seulement neuf mois, avec un degré d’exigence et de propreté aussi élevé, et même un chalet qui peut accueillir des personnes en situation de handicap ! », lance, épatée, Martine Lagneau. « Si nous avons pu travailler aussi bien, c’est aussi grâce à l’aide de la province Sud qui a financé une partie du projet ! », se réjouit Carole Basaia.

Toutes les aides au développement économique de la province Sud ici