A la sueur de leur front

Grâce à un financement de la province Sud, Jay et Barbara Laverquant ont pu équiper leur salle CrossFit 988 de matériel très haut de gamme. Un « plus », qui se traduit par une affluence de passionnés dans leur établissement.

Ne cherchez pas, il n’y a pas de miroir. Depuis le 1er mars 2017, pas moins de 1 300 personnes ont déjà pu bénéficier des précieux conseils de Jay et Barbara Laverquant, au cœur de leur dock implanté dans la zone industrielle de Païta. Crossfit 988, c’est le nom de leur salle, accueille principalement des policiers, des gendarmes, des militaires et « environ 350 personnes par mois âgées de 5 à 67 ans ».

Et même si les enfants peuvent rester pendant les cours collectifs (ce qui est très rare dans les établissements de ce genre), ce n’est pas uniquement pour cela que « leurs clients » les ont choisis. Leur secret ? « Grâce à l’aide de la province Sud, explique Jay, ancien militaire d’origine réunionnaise âgé de 43 ans et père de deux enfants, nous pouvons offrir à nos athlètes de très bonnes conditions d’entraînement, grâce à l’installation d’un matériel très haut de gamme. »

Malgré ce haut niveau d’équipement, la salle reste « très familiale. Ici, nous cherchons la cohésion, le partage. On n’est pas là pour se faire du mal, mais pour progresser. Tout le monde s’y retrouve ! » Leur style ? Le Cross Gym, une méthode de conditionnement et de renforcement physique qui mélange différentes activités physiques et sportives. Cette discipline combine ainsi principalement la force athlétique, l’haltérophilie, la gymnastique et les sports d’endurance.

Pendant que sa femme Barbara participe à l’entraînement restreint et intensif de sportifs de haut niveau, Jay conseille tous ceux qui viennent pour se sentir bien dans leur peau. « Nous sommes des passionnés de sport tous les deux, résume Barbara, et nous avions envie d’avoir une structure rien qu’à nous et de fonctionner comme on voulait. Nous avons mis un an à monter cette salle, et nous y sommes parvenus grâce à l’aide de la province Sud ! »

Montant des aides provinciales :

2, 3 millions pour l’équipement d’un ancien dock en salle de sport, la création d’un site Internet, une aide à la trésorerie, et une formation spécialisée pour un des gérants.

Toutes les aides au développement économique de la province Sud ici