Des nouveautés pour la rentrée !

L’heure de la rentrée va bientôt sonner ! Et cette année, il y a de la nouveauté du côté de la province Sud. De nouveaux établissements scolaires, un règlement intérieur des écoles réactualisé, mais aussi le déploiement d’un dispositif novateur de projets originaux portés par des écoles primaires et maternelles : Innov’ECOLE !

Ce n’est pas une, mais bien deux écoles qui vont ouvrir leur porte pour la première fois, lundi 19 février ! L’école primaire Jack-Mainguet à Dumbéa et l’école maternelle bilingue de Païta Sud vont compter à elles deux 12 classes pour 295 élèves. Une volonté affichée de la province Sud d’agir toujours au plus près de ses usagers. « Les écoles doivent, en toute logique, suivre les mouvements de la population, explique Philippe Michel, président de la province Sud. L’ouverture de nouveaux établissements dans le Grand-Nouméa est tout à fait indispensable pour le bien-être des élèves. Nous sommes heureux d’accompagner nos partenaires, les communes, dans cette démarche ».

Dans la même dynamique d’accompagnement face à l’explosion démographique de certaines zones, la collectivité a financé la construction et l’équipement du tout nouveau collège d’Apogoti à Dumbéa-sur-Mer. Un bâtiment entièrement construit dans une démarche bioclimatique et environnementale, privilégiant ventilation et luminosité naturelles. Ce nouvel établissement, le 21eme collège public en province Sud, bénéficie également d’équipements informatiques de très haut niveau, afin d’accompagner au mieux l’impulsion numérique donnée aux établissements secondaires en partenariat avec le Vice Rectorat.

Sanctuariser l’école

Autre temps fort de cette rentrée scolaire 2018, l’instauration d’un règlement intérieur plus strict, dans toutes les écoles de la province Sud. Interdiction des téléphones portables, smartphones et autres tablettes à l’école ; changement de classe ou même d’école en cas de manquement à des règles de conduite, de comportement ou de discipline ; poursuite en justice en cas de violences… De nouvelles sanctions sont désormais prêtes à être appliquées pour faire de l’école un lieu sanctuarisé, protégé et serein.

Né du constat alarmant d’une augmentation significative des faits de violences dans nos établissements scolaires, la réactualisation des règlements intérieurs a été votée à l’unanimité en Assemblée de Province le 17 novembre 2017. « L’idée est de rétablir un certains nombres de règles, et notamment de sanctions à visée éducative, dans un cadre clair et respecté, autant par le corps éducatif, les enfants que les parents, détaille Gil Brial, vice-président de la Province en charge de l’enseignement. Cela va permettre d’homogénéiser les pratiques dans l’intérêt de l’élève, puisqu’il sera mieux cadré et plus à même de comprendre la portée des sanctions encourues. »

Innov’ECOLE : c’est parti !

Dernière grande nouveauté dans le monde de l’enseignement en 2018 : le déploiement du dispositif Innov’ECOLE dans 17 écoles maternelles et primaires publiques. Le principe ? Développer des projets innovants autour de la notion du bien-être et de la santé de l’enfant, en concertation avec les parents. Organisation de la journée de travail, développement d’activités artistiques et culturelles… Les projets ont été montés et peaufinés avec les équipes enseignantes (200 enseignants volontaires) et un mot d’ordre : laisser aux porteurs de projets éducatifs une liberté dans leur capacité à innover. Le dispositif, soutenu par la collectivité dans un souci de réflexion et d’expérimentation, sera soumis à un processus rigoureux d’évaluation tout au long de 2018 et de 2019.

Le mot du Président Philippe Michel pour conclure : « L’éducation c’est la jeunesse, et la jeunesse c’est l’avenir. Améliorer l’éducation relève d’un intérêt collectif, car globalement, c’est toute la société calédonienne qui y gagne ».