Violence à l’école : la province porte plainte

Les faits de délinquance au sein des enceintes scolaires se multiplient : vols, dégradations, agressions, destructions. La province Sud a décidé de poursuivre en justice.

La maternelle des Oeillets a été le théâtre d’une intrusion de cinq hommes ivres et armés en novembre dernier. Un groupe de cinq individus ivres a pourchassé deux jeunes jusque dans l’enceinte de l’école maternelle publique « Les Œillets» de Rivière Salée. Au niveau du parking intérieur, l’un de ces jeunes a été violemment roué de coups. Une fois la victime mise en sécurité par le personnel de l’école, deux de ses agresseurs, armés d’un couteau, ont cherché à rencontrer une élève. Ils ont été stoppés par deux agents devant le bureau de la directrice. Puis, la police nationale est arrivée et a mis fin à ces troubles.

Le Bureau de l’assemblée de la province Sud, a habilité le président de l’assemblée à déposer plainte contre X afin de poursuivre pénalement les fauteurs de trouble et à se constituer partie civile pour obtenir réparation du préjudice. Il sera fait de même pour chacun de ces faits délictueux.

Cette action s’inscrit dans la politique provinciale de lutte contre la délinquance, la province Sud a instaurer un règlement intérieur commun à tous les établissements.