Sécurité et jeunesse au menu des annonces du Premier ministre

Une police de proximité sur l’agglomération et une antenne du RSMA en province Sud. Telles ont été les deux annonces du Premier ministre, hier au Congrès, faisant suite aux demandes du président de la province Sud, Philippe Michel, au sujet de la délinquance et de l’action en faveur de la jeunesse.

Deux annonces fortes ont été formulées hier, dans l’enceinte du Congrès, par le Premier ministre concernant la prévention de la délinquance et l’insertion des jeunes en province Sud.

« Une attention particulière est apportée à la question de la prévention et de la répression de délinquance des jeunes »

, a ainsi assuré le Premier ministre, Edouard Philippe, devant les élus calédoniens. La police de sécurité du quotidien sera expérimentée en priorité à Nouméa et dans son agglomération, a indiqué le Premier ministre. Cette nouvelle unité assurera la sécurité des administrés face aux infractions et aux incivilités de toute nature.

Le RSMA en province Sud

« Un puissant outil d’insertion professionnelle et d’inclusion des jeunes dans la société ».

C’est ainsi qu’Edouard Philippe a présenté le Régiment de service militaire adapté (RSMA), qui va être doté d’une nouvelle antenne en province Sud. Selon le souhait émis par Philippe Michel, lors de sa rencontre avec le Premier ministre samedi 2 décembre.

« Parmi la palette d’outils d’insertion des jeunes, le RSMA a fait ses preuves. Pour autant, au regard du nombre de jeunes en situation de décrochage scolaire et de la structure de la population des demandeurs d’emploi, l’extension des capacités du RSMA en Nouvelle-Calédonie s’impose, »

avait souligné, alors, le président de la province Sud.

La nouvelle antenne du RSMA accueillerait 80 jeunes

« J’ai demandé au ministère des outre-mer de réunir les conditions pour qu’une nouvelle unité d’environ 80 volontaires puisse être constituée, a annoncé Edouard Philippe au Congrès. Cette nouvelle unité devra proposer de nouvelles filières de formation et s’adresser en priorité aux jeunes de l’agglomération de Nouméa qui sont menacés par l’exclusion et la marginalisation ».

Et, toujours sur proposition du président de la province sud, cette antenne pourrait être installée à Bourail, sur le site à Nandaï. « Nous devons y travailler collectivement », a insisté le Premier ministre. Avant d’ajouter :

« Je souhaite que l’Etat accompagne les initiatives d’expérimentation que plusieurs collectivités – je pense notamment à la Province Sud – souhaitent conduire, en particulier en direction des 16-18 ans ».

WebTv : Une visite ministérielle sous le signe de la sécurité et de la jeunesse