La transition énergétique au cœur de la Province Sud

L’assemblée de la province Sud, le schéma pour la transition énergétique de la province Sud. Ou comment être exemplaire et solidaire.

L’objectif ? Réduire et adapter la consommation énergétique qui représente 70 milliards de francs chaque année à l’échelle du pays. Le constat est simple, 98 % de la consommation énergétique globale est importée, ce qui représente 70 milliards de francs par an (23 % des importations du pays). C’est pour cela que la province Sud a adopté le vendredi 4 août « son » schéma de transition énergétique, à l’image du Congrès qui a adopté le 23 juin 2016 un schéma similaire à l’échelle de la Nouvelle-Calédonie.

Le schéma de transition énergétique de la province Sud s’articule autour de trois axes : l’exemplarité de la collectivité, la croissance verte, l’aménagement et la solidarité. Trois axes donc, déclinés en sept thèmes, trente deux objectifs quantitatifs, trente neuf mesures et autant d’indicateurs de résultats.

Parmi les mesures concrètes : atteindre 10 % du parc roulant de la province équipé en véhicule hybride ou électrique ; imposer l’intégration des principes de la conception bioclimatique dans le programme de toute construction nouvelle, équiper les bâtiments provinciaux en énergies renouvelables (200 millions par an), inciter Promosud afin que ses filiales s’engagent dans la maîtrise énergétique, contribuer à l’élaboration d’un fond pays pour la compensation carbone, mettre en œuvre un cluster écoconstruction pour structurer l’offre professionnelle et développe les synergies, faire émerger des écoquartiers.

Pour rappel, les Terres coutumières ne sont pas soumises au cotsuel.