« Les Peintres Calédoniens » s’offre les conseils d’HEC

Quoi de plus beau que de faire perdurer l’entreprise familiale ? C’est ce que Cédric Assen, gérant de la société « Les Peintres Calédoniens » s’attache à faire en s’offrant les services de François Fourcade, spécialiste en contrôle de gestion dans le cadre d’une formation dispensée par OBA Grandes Ecoles – HEC Paris et soutenue par la province Sud. Visite-action au sommet.

Quelle nouvelle impulsion donner à mon entreprise ? Comment optimiser mes ressources ? Comment construire une réflexion stratégique pour mon entreprise ? Comment assurer le développement de mon entreprise tout en gardant le contrôle ? Entre cours théorique et visite-action, le cycle de formation « Gestion de PME », organisé par OBA Grandes Ecoles, déléguée de la prestigieuse HEC Paris en Nouvelle-Calédonie, permet aux dirigeants de PME du Caillou d’accroître leurs connaissances dans les principaux domaines de la gestion d’entreprise.

Prendre confiance en l’avenir

Redonner de l’impulsion aux chefs d’entreprises. C’est l’objectif premier de la formation et il semble être atteint, à l’image de Cédric Assen, à la tête de sa société de peinture : «  La formation m’a permis d’assurer la pérennité et de construire le développement de mon entreprise, et surtout de prendre confiance en l’avenir. En tant que PME, on a besoin d’outils qui peuvent être mis en application dans la minute ».  François Fourcade, spécialiste en contrôle de gestion venu tout spécialement de France, analyse vite et donne « ses clés » : « Si tu te lances dans la peinture bio, il faut susciter  le désir de mieux consommer, en décrochant un agrément par exemple ».

Une mise en réseau

La formation à l’effet d’un cercle vertueux, souligne Cédric Assen : « Une mise en réseau s’est opérée entre les patrons de PME ». L’occasion de faire le point, fixer des (nouveaux) objectifs, construire une démarche innovante. La formation peut déboucher sur un nouveau concept dans le domaine de l’acquisition de marché, la  « coo-pétition » : coopérer entre confrères pour obtenir un chantier d’envergure. Pour suivre cette formation, qui dure une année scolaire et permet de décrocher un Certificat d’Enseignement Supérieure en Affaires HEC, Cédric Assen a perçu un accompagnement de la Province Sud à hauteur de 700 000 francs, pour un coût total de 1,7 million de francs.