A l’île des Pins, deux chantiers boostent l’insertion des jeunes

Accueillie très chaleureusement par les coutumiers, une délégation provinciale s’est rendue à l’Île des Pins pour une visite amicale. Objectif ? Inaugurer deux chantiers d’insertion : une maison commune à la tribu de Touété et une salle polyvalente à la tribu d’Ouatchia.

A l’Île des Pins, ce vendredi 28 mars est à marquer d’une pierre blanche. Et tout le monde semble s’être donné rendez-vous pour fêter les nouveaux bâtiments construits par les jeunes des tribus. « La forte implication des jeunes drainés par la motivation des animateurs d’insertion nous donne une totale satisfaction de ces chantiers»,  se réjouit Dominique Mole, troisième vice-président de la province Sud.

Créer de l’emploi dans le respect de l’environnement

« Touété a beaucoup bénéficié de l’aide de la province Sud », précise le grand Chef et maire de l’île, Hilarion Vendegou. Préserver un mode de vie traditionnel tout en créant de l’emploi dans le respect de l’environnement, c’est ce qui se joue dans ces chantiers initiés par la province Sud. « C’est l’essence même des chantiers d’insertion ; on reste dans la bienveillance » conclut Gilbert Montlahuc, formateur. La construction de la maison commune est le fruit de six mois de travail pour sept stagiaires. Lazare est l’un d’entre eux. Il n’a pas chômé : « J’ai acquis des compétences en construction de bâtiment. A la fin du chantier, j’ai pu décrocher un travail en CDI : je fais désormais la maintenance de l’Ouré Téra. Je suis très content d’avoir eu la chance de participer à ce projet, et qu’enfin, notre tribu puisse bénéficier d’une maison commune digne de ce nom ». La convivialité a désormais un toit. Les moments de partage également.

Le chantier en photo

Les stagiaires découvrant leur livret d’attestation

Une salle polyvalente flambant neuve  à la tribu de Ouatchia

C’est au son du pilou que partenaires et officiels déambulent vers la nouvelle bâtisse située à la tribu de Ouatchia. Dominique Mole ouvre le bal : « La jeunesse du pays étudie, gagne des jeux du Pacifique, participe à des chantiers : ils feront les cadres de demain ». Après la traditionnelle coutume vient le temps de la remise des attestations aux  jeunes participants. Nicole Robineau, présidente de la commission de la Condition féminine à la province Sud remet fièrement la sienne à Nina Bourebare : « Les femmes en Nouvelle-Calédonie donnent tellement, elles sont capables de tout ces femmes !».  A la jeune femme de montrer sa reconnaissance : « Merci de nous avoir fait confiance, on a réussi, je suis émue par rapport à l’histoire de notre pays ».  La construction et la rénovation de l’ouvrage a duré six mois en mobilisant six stagiaires. « La province Sud c’est également l’Île des Pins » assure la délégation provinciale.

Le chantier en photo

Dominique Mole, vice-président de la province Sud entouré de la délégation provinciale

Levé de rideau pour la salle des fêtes de la tribu par les coutumiers.

 Chantier de Touété en chiffres :

Coût total: 27 915 737  F

La construction de cet ouvrage a duré 6 mois

Date de début : le 7 aout 2013

Date de fin : le 20 mars 2017

 Chantier d’Ouatchia en chiffres :

Coût total: 27 898 256  F

La construction de cet ouvrage a duré 6 mois

Date de début : le 22 juin 2016

Date de fin : le 16 décembre 20  16